Régie de l'assainissement

Présentation générale

La station d’épuration à boues activées de la commune de l’Isle-Jourdain située à «Laurenzi» a une capacité de 9 750 EH. Elle traite les eaux usées collectées par le réseau d’assainissement (57km) par une filière d’épuration composée de trois étapes.

Le prétraitement :
Après le comptage des eaux usées par un débitmètre en entrée de station, le prétraitement a  pour but d’éliminer les déchets facilement séparables. Cela comprend tout d’abord un dégrillage retenant à l’aide d’une grille les éléments les plus grossiers puis un dessablage-déshuilage qui grâce à une réduction de l’écoulement de l’eau dans un bassin fait déposer les sables et flotter les graisses. 

Le traitement biologique :
En deux ouvrages, il consiste à retirer des eaux usées les polluants dissous (essentiellement les matières organiques). Le premier ouvrage est un bassin biologique qui utilise l’action de micro-organismes (bactéries) capables d’absorber ces matières. Le deuxième bassin appelé « clarificateur » consiste à séparer l’eau traitée de la masse bactérienne (les boues). L’eau traitée est déversée dans la Save, une partie des boues extraites est renvoyée dans le bassin biologique pour conserver une population constante de bactéries, l’autre partie est acheminée vers la dernière étape de traitement.

Le traitement des boues :
Les boues sont épaissies par un épaississeur hersé gravitaire puis déshydratés par une centrifugeuse. Ce traitement permet le stockage de ces boues urbaines pour qu’elles soient acheminées dans une plateforme de compostage. Le compost produit est ensuite valorisé comme fertilisant agricole.

Règlements

Tarifs

Voir les Tarifs